LA DISCOPATHIE LOMBAIRE DEGENERATIVE

La discopathie lombaire dégénérative, qu'est-ce que c'est ?

Elle fait partie de la famille des rhumatismes. Elle se définit comme une maladie du disque qui sévit au niveau des vertèbres lombaires, situées en bas du dos. Elle est dégénérative car le disque intervertébral se dégrade et se dessèche progressivement, généralement par défaut de nutrition de ses cellules.

Le ou les disques concernés remplissent alors moins bien leurs fonctions d’amortisseur et de mouvement.

 

J’ai pu constater à quelle point cette « maladie » peut être difficile à vivre pour les personnes qui en souffrent, parfois intensément, quand elle n’est pas en plus associée à d’autres pathologies.

 

La dégénérescence discale est un processus naturel de vieillissement. Pourtant elle touche parfois des êtres bien trop jeunes pour être due à l’âge.

 

Elle peut être favorisée par de multiples facteurs et être à l’origine de plusieurs complications.

Les principaux facteurs prédisposants

  • L’héritage génétique
  • Les facteurs influençant l’activité cellulaire (ex : stress dit oxydatif soit un déséquilibre chimique interne)

  • Les facteurs influençant l’apport et le transport des nutriments

  • L’âge

  • La sédentarité ou l’absence d’activités sportives et son opposé, l’activité physique intense

  • La grossesse

  • L’épiphysite de croissance ou maladie de Scheurmann (pathologie vertébrale parfois due au surmenage des vertèbres notamment par du sport intensif dans l’adolescence)

  • Le tabagisme

  • Le port de charges répété

Les symptômes

La douleur peut prendre son origine dans l’irritation des fibres nerveuses situées autour et dans le disque intervertébral dégénéré. Néanmoins le fait que la discopathie favorise le développement d’autres pathologies structurales rend la détermination de l’origine de la douleur complexe. En effet, ces pathologies peuvent être présentes sur un disque indolore alors qu’un disque sans pathologie visible peut être douloureux.

 

Lorsque le disque est à l’origine de la douleur, un processus inflammatoire s’enclenche, notamment, par l’irritation des nerfs mais pas seulement.

Les complications

  • Lombalgies : douleur lombo-sacrée

  • Lumbago : contracture musculaire et blocage

  • Hernie discale : protubérance du à une fuite d’un composant du disque

  • Radiculalgie, sciatalgie, cruralgie : compression d’un nerf rachidien

  • Discarthrose : destruction de la plaque cartilagineuse et apparition d’excroissances osseuses (ostéophytes)

  • Sténose lombaire : réduction du canal lombaire

  • Syndrome de la queue de cheval : regroupement de racines nerveuses qui conduit dans un premier temps à des troubles génitaux et sphinctériens en plus de la douleur lombaire occasionnée, ainsi qu’à des troubles de la marche. Il s’agit d’une urgence médicale.

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est probablement parce que vous vous sentez concerné par cette pathologie ou d’autres types de rhumatismes, soit parce que vous en souffrez, soit parce que l’un de vos proches en souffre.

Le premier souhait des consultants qui entrent dans mon cabinet avec ce type de problématique est de soulager leurs symptômes. Ils ont déjà suivi ou suivent encore un parcours médical qui les aide plus ou moins à soulager leurs douleurs et soucis « mécaniques », parfois pas, parfois plus. Peut-être même qu’une opération est envisagée, elle a parfois déjà eu lieu. Pourtant ils souffrent toujours ou n’arrivent pas à retrouver un bien-vivre au quotidien.

Et vous ou votre proche, où en êtes-vous ?

Peut-être ne trouvez plus ou pas assez de solutions pour vous accompagner ;

Vous vous sentez perdu et ne savez pas quoi faire pour aller mieux ;

Vous avez envie de baisser les bras, parce que ça fait mal, parce que votre corps est souffrances ;

 

Peut-être savez-vous déjà que la nature est bien faite et qu’elle peut très certainement vous apporter les ressources dont vous avez besoin pour vous guérir ;

Vous savez même que vous possédez en vous toutes les ressources dont vous avez besoin pour recouvrer la santé et souhaitez stimuler votre pouvoir d’auto-guérison ;

 

Peut-être vous dites-vous aussi que votre corps vous parle par l’intermédiaire de ses manifestations ;

Vos pensées vous jouent des tours en vous démoralisant mais vous sentez que vous pouvez aussi penser juste pour vous stimuler dans votre régénération ; que penser santé et non maladie vous serait beaucoup plus profitable.

 

In fine, vous avez peut-être déjà conscience du pouvoir spirituel qui est en vous, de cette énergie vitale qui vous porte, et de la ressource inestimable qu’est l’univers si vous vous en remettez à lui pour vous soutenir.

Quelques soient les réflexions que vous vous faites, le stade où vous en êtes aujourd’hui, vous sentez que le moment est venu de vous prendre en main et souhaitez être accompagné pour mettre en place les bons gestes, les bonnes actions dans votre quotidien.

Le microbe n'est rien, le terrain est tout

Par quoi commencer ?

Et bien par comprendre que « Le microbre n’est rien, le terrain est tout ». C’est ce que le professeur Béchamp a avancé au 19ème siècle.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Et bien que les symptômes ne sont rien d’autres que les signaux envoyés par votre organisme, pour vous alerter sur le fait qu’il n’arrive plus à s’adapter aux contraintes extérieures et intérieures qui lui sont infligées.

Cela vous indique aussi qu’il est temps d’aller à la rencontre de vous-même, de votre puissance personnelle, afin de savoir qui vous êtes vraiment à l’intérieur, et d’enfin vous en remettre à votre force d’auto-guérison, au lieu de laisser votre vie aux « bons soins » d’autrui qui vous connaît encore moins bien que vous-même.

Vous avez votre propre libre arbitre et il en va de votre responsabilité de faire vos choix de vie.

 

Mais le terrain, c’est quoi ?

Le terrain, c’est

  • ce que vous avez comme capital santé de départ

  • ce que vous faites de votre vie et de ce capital santé

  • et ce que vous devenez, comment votre organisme s’adapte physiologiquement et psychologiquement, dans le temps, à l’environnement de vie que vous lui proposez.

Il dépend donc de vos choix de vie :

  • Votre mode de vie

  • Le degré d’intoxication de votre organisme

  • L’état de votre énergie vitale

  • Votre histoire personnelle

Et également de votre hérédité, qui, bien que déjà là à la naissance et sur laquelle vous avez la sensation de ne pas pouvoir agir, n’est pas une fatalité mais peut être considérée comme un point de départ pour aller mieux. Nous ne sommes pas tous égaux à la naissance. Nous n’avons pas tous le même capital santé, les mêmes chances de rencontrer les bienfaits d’une hygiène de vie saine dans l’enfance ; mais nous avons le pouvoir de faire évoluer et d’actionner ce qui peut l’être pour bien vivre.

 

C’est seulement en tenant compte de tous ces paramètres de santé, et donc de votre être dans tout ce qui le compose dans son individualité, que vous pourrez améliorer vos conditions de vie et d’être.

Il en va de votre responsabilité de prendre votre santé en main sur les plans essentiels qui la garantissent : l’alimentation, le drainage, l’équilibre nerveux, l’environnement et votre hérédité. En faisant des choix conscients et en prenant le temps d’observer ce qui compose votre existence, vous ressentirez par vous-même ce qui est bon et juste pour vous.

 

A partir du moment où vous savez ce qui est bon et juste pour vous, vous savez ce que vous pouvez mettre en place pour vous régénérer.

Et c’est parfois arrivé à ce moment là, dans l’espace et dans le temps, où vous savez vraiment que ce que vous vous infligez est délétère pour vous, que le bas blesse.

 

J’entends alors raisonner des pensées telles que :

« Je sais ! Mais comment je fais ? »

« Je n ‘y arrive pas , c’est plus fort que moi »

« Je suis nulle ! »…

 

Et c’est normal de penser ainsi. La bonne nouvelle, c’est que ça peut changer ! Vous pouvez prendre cette décision aujourd’hui.

Et c'est ici que mon rôle d'éducatrice de santé consciente prend tout son sens

En vous accompagnant dans la mise en place :

 

  • des bons gestes quotidiens afin de soulager les symptômes liés à la pathologie rhumatismale dont vous souffrez,

  • par des moyens naturels,

  • en donnant du sens à ce qu’il vous arrive,

  • en conscience

Soyez prêt !

  • A un renouveau dans votre existence

  • A faire face aux changements amenés dans votre quotidien.

  • A modifier votre vision du monde, accroître votre ouverture d’esprit au champ des possibles, remettre en question vos certitudes.

  • A faire preuve de bienveillance et de non jugement envers vous-même.

Et surtout, à supprimer les sources de vos problèmes !

 

Si vous sentez que vous n’êtes pas tout à fait OK pour cela, alors prenez votre temps, et revenez consulter cette page quand vous sentirez que ça y est, c’est là, c’est le moment.

Soyez néanmoins averti que, plus vous attendrez, plus long risque d’être le chemin.

OK, alors maintenant on fait quoi ?

Et bien si vous êtes partant, nous allons travaillez ensemble sur la régénération de votre terrain, afin de vous permettre d’atteindre vos objectifs.

 

Cet accompagnement se déroule en plusieurs étapes successives :

    • Un bilan de vitalité comprenant des questionnaires à compléter sur votre histoire de vie, suivis d’une séance d’échange autour des éléments récoltés et de ce qui me semblera important de savoir pour être au plus juste dans votre suivi

    • Un plan d’hygiène vital comprenant les suggestions à mettre en place dans votre quotidien, sur les 4 axes principaux : alimentation, mouvement, psychologie et environnement

    • Le suivi évolutif, adapté à vos besoins

Comment actionner ?

Première étape :

Prenez contact avec moi en cliquant au bas de cette page ci-dessous pour que nous échangions ensemble de vive voix sur votre problématique, vos besoins, vos objectifs et jusqu’où vous vous sentez prêt à aller pour votre bien-être.

 

Deuxième étape :

Je vous fais parvenir une proposition d’accompagnement chiffrée et détaillée.

 

Troisième étape :

Vous validez la proposition et nous entamons ensemble le chemin de votre régénération ou vous souhaitez revoir le devis et nous en échangeons ensemble.

Ca y est, vous êtes… presque prêts. Mais ça coince encore, parce que finalement, pourquoi choisir de me faire confiance plutôt qu’à un autre thérapeute ?

La première raison, c’est que la discopathie lombaire dégénérative a été le sujet de mon mémoire durant mes études de naturopathie. J’ai alors eu l’opportunité d’explorer ce sujet, de lire des études scientifiques, de nombreuses heures pour bien faire connaissance avec elle.

 

 

La seconde, c’est que j’ai vécu avec une personne souffrant de cette pathologie. J’ai vu ses hauts et ses bas. J’ai assisté au dilemme du choix entre ce qui était bon pour son organisme et ce qui était délétère mais habituel. J’ai ressenti sa culpabilité, ses malaises, ses souffrances. Je l’ai vu allongé sans pouvoir se lever les lendemains de fêtes, bloquée par un lumbago. Je l’ai vu « tenir le coup » pour finir en « inaptitude professionnelle », après mains arrêts de travail pour incapacité de port des charges. J’ai entendu sa peur de « ne plus pouvoir », « de ne plus servir à rien », et ses interrogations de savoir si l’opération était judicieuse compte tenu de son jeune âge.

 

 

Et puis j’ai noté les améliorations évidentes de son état quand elle décidait de mettre en place des gestes parfois simples, qui pourraient paraître anodins, et qui lui apportaient pourtant beaucoup. Et aussi les rechutes quand le déséquilibre intérieur était encore présent et qu’une vieille habitude reprenait sa place.

 

Je sais combien cela peut être long mais oh combien la régénération et la renaissance est possible quand la personne en souffrance trouve ce qui lui convient vraiment pour mieux-vivre.

 

 

Ce que j’ai constaté aussi, c’est que la mise en place d’une hygiène de vie saine et naturelle, en conscience, par des personnes souffrant d’autres types de pathologies rhumatismales, était vraiment bénéfiques pour elles.

 

 

J’aimerais, vous savez, que ma tante, souffrant d’arthrose aux doigts, s’intéresse aux moyens mis à disposition par mère nature pour moins souffrir. J’aurais aimé, vous savez, ne pas assister à la décadence de mon oncle, souffrant d’une polyarthrite rhumatoïde, et année après année, voir sa structure osseuse se déformer au fil du temps, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus marcher, jusqu’à en mourir ; sans avoir un seul instant imaginé qu’il pouvait peut-être améliorer sa situation autrement.

 

Maintenant, je sais que c’est possible et que vous pouvez tout changer !

 

Déontologie

Je m'engage à respecter la charte des Magnétiseurs Humanistes et à suivre 4 jours de supervision minimum tous les 2 ans

Je m'engage à respecter le code de déontologie et la charte des naturopathes certifiés FENA

@CaroleNezondet, construit avec WordPress